Au coeur des 24 heures du Mans

02/07/2018

Après avoir visité toute la ville du Mans, testé les fameuses rillettes, il me fallait découvrir un autre symbole manceau : les 24 heures du Mans !

Par Mikaël Posty - Parisian Geek

 

Après avoir visité toute la ville du Mans, testé les fameuses rillettes, il me fallait découvrir un autre symbole manceau : les 24 heures du Mans !

Cela tombe bien le mois de juin arrivait ! J'ai pu enfin goûter à l'ambiance et au mythe des 24 heures du Mans durant cette édition 2018. Une expérience inoubliable !

 

 

24 heures du mans 2018

© Mikaël Posty - Parisian Geek

 

Ma première découverte de la compétition fût une surprise, grâce à l'invitation d'une amie. C'était lors de la Journée de Test du 3 juin où les 60 véhicules engagés et leurs pilotes se familiarisaient avec le circuit.

En arrivant au niveau des tribunes du circuit des 24 heures du Mans, j'ai toute suite était mis dans l'ambiance par l'assourdissant bruit des moteurs ! Pour une première, c'était à en frissonner !

Comme les 50 000 visiteurs de ce jour-là, j'ai d'abord apprécié le ballet des voitures se doublant à toute vitesse (impressionnant pour une première fois !) pendant que les équipes techniques s'affairaient sur la pit lane.

 

24 heures du mans 2018

© Mikaël Posty - Parisian Geek

 

Je suis ensuite allé voir la Passerelle Dunlop, à mes yeux un des symboles reconnaissables des 24 heures du Mans (vous approuvez ?).

Et j'ai fini la journée près de la Descente de la Chapelle, un bon point de vue pour apprécier le défilé des voitures surfant de courbes en courbes. Une mise en bouche avant le grand jour.

 

 

Le Mans au rythme des 24 heures

 

Pendant ce temps en ville, Le Mans célébrait la légende des 24 heures ! Cela m'a permis de rester dans l'ambiance et constater le fort soutien de la ville à sa course mythique.í¸„

Je pense par exemple aux boutiques proposant des produits à l'honneur de cette course mythique, comme Bellanger.

 

24 heures du mans 2018

© Mikaël Posty - Parisian Geek

 

 

Je pense aussi à la Gare SNCF du Mans, où sont exposées des photos des 24 heures du Mans capturées par des reporters du Maine Libre. Une super initiative du département de la Sarthe.

 

24 heures du mans 2018

© Mikaël Posty - Parisian Geek

 

 

Dans le même ordre d'idée, j'ai adoré les 24 affiches par 24 auteurs différents exposées sur les grilles de la préfecture de la Sarthe.

 

24 heures du mans 2018

© Mikaël Posty - Parisian Geek

 

 

Mais c'est bien le Pesage et la Parade des Pilotes qui lancent les festivités des 24 heures du Mans ! Des moments festifs rapprochant les fans & habitants des pilotes & leurs voitures ! Un avant-goût avant le départ !

 

24 heures du mans 2018

© Mikaël Posty - Parisian Geek

 

 

Place à la course !

 

Retour au circuit de la Sarthe pour le jour J : jour du départ des 24 heures du Mans !

 

 

24 heures du mans 2018

© Mikaël Posty - Parisian Geek

 

 

Je suis arrivé de bon matin accompagné de mon appareil photo, profitant du Warm-up entre 9h et 9h45, séance d'essais libres le jour de la course.

Après la fin de cet essai, plus que quelques heures à patienter !

 

24 heures du mans 2018

 

24 heures du mans 2018

© Mikaël Posty - Parisian Geek

 

 

 

Samedi 16 juin à 12h50 : direction la pit lane et les paddocks ! Au plus près des équipes concentrées à préparer les véhicules, j'ai pu sentir la tension et la fébrilité annonçant le départ ! impressionnant !

 

24 heures du mans 2018

© Mikaël Posty - Parisian Geek

 

 

13h15 : la pit lane accueille les voitures disposées en épi. Pendant ce temps, une foule de chanceux (dont moi-même) ont envahie la piste et en profite pour immortaliser les voitures et leurs pilotes en photo !

 

24 heures du mans 2018

© Mikaël Posty - Parisian Geek

 

 

14h30 : après avoir évacué la foule, les équipes concentrées se sont mises en place pour la cérémonie officielle. Ensuite Diana Higbee a entonné la Marseillaise, avant que l'Armée de l'Air remette le drapeau tricolore à Rafael Nadal.

 

24 heures du mans 2018

© Mikaël Posty - Parisian Geek

 

 

14h51 : la Patrouille de France passe à toute vitesse au dessus du circuit (photo que je ne pouvais pas manquer). C'est le moment du départ ! Rafael Nadal lance alors le traditionnel Pilotes, démarrez vos moteurs, signe du départ du tour de formation.

 

15h00 : départ de la 86ème édition des 24 heures du Mans par Rafael Nadal , en brandissant le drapeau français !

De mon côté, séparé de la piste uniquement par une barrière en béton, je sentais mon corps vibrer au passage des premières voitures. Difficile à réaliser que j'étais aussi proche de ces bolides !

 

24 heures du mans 2018

© Mikaël Posty - Parisian Geek

 

 

J'ai profité de cette chance pour prendre de nombreuses photos au plus près de la piste (à moins de 4 mètres au niveau de la Passerelle Dunlop !). Toyota, Porsche, GRAFF - SO24 (l'équipe sarthoise), chaque voiture était spectaculaire à voir !

 

24 heures du mans 2018

 

© Mikaël Posty - Parisian Geek

 

 

Après avoir passé la journée au circuit, petit tour au village des 24 heures du Mans avant d'aller me reposer.

 

24 heures du mans 2018

© Mikaël Posty - Parisian Geek

 

24 heures du mans 2018

© Mikaël Posty - Parisian Geek

 

 

Dimanche 17 juin à 15h00 tapantes ! La course est officiellement terminée avec une victoire de Toyota !

Je suis allé en hauteur au Module Sportif donnant une vue splendide sur l'arrivée des voitures. La chance !

Pour que tout le monde profite de la fête, la piste a été ouverte au public ! Une preuve que les 24 heures du Mans est une course populaire !

 

24 heures du mans 2018     24 heures du mans 2018

 

24 heures du mans 2018     24 heures du mans 2018

© Mikaël Posty - Parisian Geek

 

Quelques heures après la fin de course, il était temps de partir avec un pincement au cœur mais avec l'envie de revenir l'année prochaine !

Et vous, quelle est votre histoire avec les 24 heures du Mans ?